le Belem

           
                                                     

GRAND TROIS_MÄTS  UN ECOLE FRANÇAIS

Le trois mâts barque Belém,dernier survivant de la grande flotte des voiliers carrés français,

Cap-hornier et Antillais, a été construit à Nantes,comme navire marchand en 1896. 

 Acquis pour la France en 1979 par les caisse d’épargne Ecureuil ,

dans le cadre de la politique de sauvegarde du patrimoine maritime ,

il a été offert à la fondation Belém ,avec mission pour cette dernière de le restaurer

et de lui faire reprendre la mer .

 Aujourd’hui le Belém, trois_mâts civil est prêt à embarquer chaque année

plu de 2000amoureux de la grande navigation au large : celle des gréements carrés.  

  Le Belém est ouvert a tous  filles et garçons, hommes et femmes, en bonne condition physique,

 des d’age l’age de 18ans et sans limited'age superieur

 

Aucune expérience nautique préalable,mais le goût des traditions de la vieille marine et du cœur a l’ouvrage :

Au cours d’un embarquement,les stagiaires s’initient,par petit groupes de 5 à 6 ,

 sous la conduite d’instructeurs spécialises à toutes les disciplines du bord :

barre,matelotage,manœuvres des  voiles,navigation de jour et de nuit ,

 point en vue de terre et au large,navigation astronomique,

 sécurité e t travaux de la vie quotidienne du navire.

 

                                                            CARACTERISTIQUES TECHNIQUES DU TROIS_ MÄTS BELEM            

 

Coque :

Coque, rivée, tout acier

Lest en cale : 4500 gueuses de fonte de 50kg

Longueur sous coque sans beaupré : 51m

Longueur hors tout : 58m

Longueur à la flottaison : 48m

Largueur au maître bau : 8m8

Creux sur quille : 4m6

Tirant d’eau arrière en navire-école arme croisière : 3m5

Jauge brute : 530 tonneaux (environ 1500m3)

Déplacement arme : 750 tonnes

 

Propulsion_équipement

Propulsion par deux moteur diesel Fiat-Iveco, 300cv chacun

Deux lignes d’arbre, deux hélices quatre pales

Quatre groupes électrogènes

Réserves de gazole : 40 tonnes ; autonomie 24 jours à 7 nœuds, soit environ 4000milles marins

Réserves d’eau douce : 40 tonnes. Production d’environ 5 tonnes/jour par osmoseur

Guindeau électrique et trois cabestans de pont.

 

Mature _ gréement

Mâts en acier en deux parties (bas mât, mât de hune)

Hauteur du grand mât au dessus de la flottaison : 34m

Vergues en acier pour les trois plus basses et en bois pour les perroquets et cacatois. Croisure maximal, grand vergue : 19m5

Nombres de voiles : 21(voiles carrées et voiles dans l’axe)

Surface totale de voilure  avec voiles d’étai : 1200m3

Longueur totale du filin polyamide des manœuvres courantes : environ 4500m

200 points de tournage des manœuvres courantes

250 poulies simples, doubles, triples

 

Personnel encadrement et stagiaires

Personnel de bord : 16 hommes (1 commandant,1 second ,2 lieutenants,1 chef mécanicien,2 cuisiniers, 9 gabiers instructeurs dont 2 maîtres (maître d’équipage et charpentier ))

48 couchettes de type marine pour les stagiaires dans le faux pont, refectoire intégré

Cuisine tout électrique au niveau du pont principal

Réserves d’avitaillement : 1 mois chambre froide + 3 bac de congélation

Ventilation et chauffage électriques

 

Performances

Vitesse maximale au moteur par mer belle : 9 nœuds

Vitesse sous voiles au large, vent 5/6 : 6 nœuds

Possibilités de remonter au vent, dérive comprise, mer belle, vent 5/6 :75°du vent

Gîte maximal pratiquée : 15°

Durée d’établissement de toute le voilure par petit temps : 30 à 40 mn

Durée nécessaire pour serrer toutes la voilure par petit temps : 50 à60 mn

Durée d’un virement de bord complet : 15 à 20 mn selon le vent régnant

decouvrez la fondation Belem   :     http://www.fondationbelem.com/v2/fracc.asp

 

nomenclature2.jpg (5095 octets)nomenclature1.jpg (6187 octets)nomenclature3.jpg (4697 octets)

un tres bon sites a voir sur les trois-mâts barque : http://classes.belem44.free.fr/pornic2/le_belem.htm

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site