origine du surf

Les origines du surf se situent dans le pacifique. C'est en 1778, aux îles Sandwich, que fut aperçu le premier surfeur, fait rapporté par Cook lors d'une de ses expéditions. Il y a cependant quelques polémiques quant à l'origine de ce sport

Au XIXème s. lors de la colonisation des îles Hawaii par les Américains, le surf ne sera plus pratiqué. Ce n’est que vers 1900 que le surf refait surface. Avec l’Irlando- Hawaiien Georges Freeth dit « Mercury Brown » ou « Mercury Bronzed ». Il est alors présenté (par Jack London) comme un des fers de lances du surf Hawaiien. Dès 1907, ce statut privilégié lui permis d’être invité par Henry Huntington lors d’une campagne publicitaire à Redondo Beach( Californie) afin de faire la première démonstration de surf hors d’Hawaii. Il s’installa sur la côte californienne où il devient le premier lifeguard des USA. Pendant douze ans il sauva plus de 78 personnes de la noyade (dont sept pêcheurs japonais, ce qui lui valu la médaille d’honneur du congrès en 1909). Il enseigna aussi le surf à des dizaines de personnes. Bien que Georges Freeth fût un des nageurs les plus rapide de sa génération ; son statut de sauveteur professionnel ne lui permit pas de concourir au J.O. de 1912.

 

Mais incontestablement la figure emblématique du surf restera Duke Paoa Kahinu Makoe Hulikohola Kahanamoku dit le Duke. Né à Honolulu le 24 août 1890, c’est tout d’abord la natation qui le place sur le devant de la scène internationale. En 1912,le jeune athlète (1,85m pour 85kg) de 21ans est qualifié dans l’équipe américaine pour les Jeux Olympiques de Stockholm où il survola le 100m nage libre (co-recordman du monde) Il remporta la médaille d’argent du 4x200m avec l’équipe de relais.

Aux Jeux de 1920 (Antwerp, Autriche) il triompha dans le 100m nage libre (record du monde en prime) mais aussi dans le relais 4x200m. En 1924, il finit second du 100m derrière le célèbre Johnny Weissmuller. Il participa aussi aux épreuves de water polo de 1920 et restera dans l’équipe américaine de natation jusqu'à l’âge de 42 ans (médaille de bronze aux Jeux d’Atlanta de1932).Pratiquant le surf depuis son plus jeune âge, son nouveau statut de star sportive en fit un ambassadeur privilégié.

Il dévoila au monde la plage de Waikiki qui devient dès lors le nouveau berceau du surf international. Il est à l’origine en 1905 du premier surf club de l’histoire officiellement appelé "hui nalu" en 1911 (il y enseigna à de nombreuses personnes dont le Duc de Windsor). En 1912, devant de très nombreux spectateurs, il fit une exhibition en Californie. Cet évènement est considéré comme le principal facteur déclenchant de l’engouement des américains pour ce sport.En 1915, Duke est invité à une compétition organisée par le New South Wales Swimming Association de Sydney. Il profita de son séjour pour fabriquer un longboard (en partant d’un tronc d’arbre) et parti l’essayer à Fresh water Beach  devant des milliers de spectateurs sidérés. Lors de cette session historique, il a fait du surf tandem avec une  jeune australienne : Isobel Latham qui se trouve donc être le premier surfeur local (coup dur pour les machos !!!). Mais plus qu’une légende Duke était un surfeur exceptionnel. "Big wave rider", il aurait surfé en juillet 1917 une vague évalué à dix mètres de haut et suivit son déferlement sur un kilomètre (sic !).

 

 

 

 

Un troisième homme, bien moins connu, a grandement participé à la renaissance du surf. Alexander Hume Ford, journaliste résidant à Hawaii est un des premiers blancs à s'intéresser mais aussi à pratiquer le surf à Waikiki. En 1907, il fait découvrir sa passion à Jack London en escale sur l'île. Enthousiasmé, le Célèbre écrivain rédige immédiatement des articles pour les journaux américains. Par la suite le surf Hawaiien sera la toile de fond de certains de ses romans. Grâce à la notoriété de Jack London le He'nalu sort de l'anonymat. De plus, Ford, après l'acquisition d'un terrain à Waikiki, sera à l'origine du premier Club officiellement dédié au surf : le "Outrigger Canoe Club". Ouvert à tous le "Outrigger" sera un acteur important du développement de la discipline tant par le nombre de personnes qui y débuteront que par les progrès techniques dus à l'amicale rivalité avec les autres clubs de la plage.

Aux débuts du surf, les planches étaient faites de bois ou d'écorsse de cocotiers.

Ce n'est que dans les années 1930 que des planches plus légères apparaissent, permettant au surf de devenirun sport populaire.Les planches étaient constituées de contreplaqué et de balsa. L'aileron fait également son apparition. En 1960, de nouveaux matériaux sont utilisés, le noyau sera constitué de polystyrène, l'extérieur de fibre de verre collée à la résine. Les planches obtenues seront bien plus légères. De nos jours, le poids d'une planche varie de 4 à 9 kg et la longueur varie de 1,80 à 2,90 m selon les modèles.

En France ce n'est que dans le années 1955 que le surf apparut grâce à Peter Viertel qui lors d'un séjour à Biarritz, remarqua les vagues et se fit envoyer une planche de Californie.

 

 

source longboard france surf :www.longboardfrance.com

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site